Viroses de la vigne : identification des symptômes

Viroses de la vigne : identification des symptômes

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 18/04/2017

Bonne Pratique

Viroses de la vigne : identification des symptômes

Parmi les dépérissements de la vigne, les viroses affectent la productivité et la longévité des ceps.

Comme les moyens de lutte contre les viroses sont essentiellement préventifs, il est nécessaire de savoir bien identifier ces formes de dépérissement. Cette fiche fait le point sur les symptômes du Court-Noué et de l'Enroulement et sur les méthodes d'analyse.

  • IFV Grau du Roi

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

En France, 3 virus ont été identifiés comme agents responsables du Court-Noué. Ils sont transmis par des nématodes qui piquent les racines et par le matériel végétal s’il est infecté (bouturage, greffage). Plusieurs types de symptômes peuvent être observés : décoloration parfois totale et déformations des feuilles, entre-nœuds courts et rabougrissement de la Souche, aplatissement et fasciation des rameaux, coulure et millerandage.

Pour l'Enroulement, 5 virus seraient responsables et peuvent entrainer d'importantes pertes qualitatives et quantitatives. Ils sont transmis par le matériel végétal quand il est infecté (bouturage, greffage) ou par des cochenilles. Là aussi, plusieurs types de symptômes apparaissant autour de la véraison sont observés : enroulement des feuilles, rougissements foliaires sur cépages rouges et jaunissement sur cépages blancs, les nervures restant vertes, retard de maturité de la récolte.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire