Appel à projets

Appels à projets 2018

Retrouvez en décembre 2017 le cahier des charges du nouvel appel d’offres. Dans l’attente, vous pouvez consulter ici le cahier des charges de l’appel d’offres 2017.

Appels à projets 2017

  • Physiopath

    Chef de projet : Chloé Delmas

    Physiopath couvre un champ de recherche allant de la physiologie de la plante à la pathologie (étude des interactions : stress hydrique, maladies du bois, appauvrissement en carbone). Il est par son caractère transversal représentatif de l’approche scientifique systémique souhaitée par le Plan Dépérissement.

    Le projet est piloté par l'Inra de Bordeaux, avec la participation de 5 unités de recherche aussi basées à Montpellier et à Narbonne. Il se déroule de l'automne 2017 au printemps 2021.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
    Risques biologiques
    Risques biologiques
  • Co-Act

    Chef de projet : Sylvie Malembic-Maher
    Le projet Co-Act mêle sociologie et biologie. Il va étudier les nouveaux moyens de luttes collectives des vignerons contre la flavescence dorée, une des causes du dépérissement du vignoble. Porté à l'Inra de Bordeaux par l'UMR Biologie du fruit et pathologie (BFP), avec la participation d’autres unités de recherche de l’Inra notamment basées à Colmar ou à Marne-La-Vallée. Le projet sera lancé à l'été 2017 pour se terminer à l'automne 2020.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Risques biologiques
    Risques biologiques
    Aspects socio-économiques
    Aspects socio-économiques
  • Euréka

    Chef de projet : Christophe Bertsch
    Le projet Eureka va de la recherche plus fondamentale au transfert vers les viticulteurs. Il propose une approche multidisciplinaire pour lutter contre la maladie du bois : approche curative via de nouvelles techniques d’endothérapie végétale, nouvelle architecture du pied de vigne, étude d’impact du greffage et identifications de bonnes pratiques culturales. Le projet est piloté par l'Université de Haute Alsace. Ses partenaires sont entre autres la Chambre d’Agriculture d’Alsace, les pépinières Hébinger et l’Institut Technologique de Karlsruh.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
    Aspects socio-économiques
    Aspects socio-économiques
    Matériel végétal et fabrication du plant
    Matériel végétal et fabrication du plant
    Risques biologiques
    Risques biologiques
  • Longvi

    Chef de projet : Marion Claverie
    Le projet Longvi porte sur l’amélioration de la longévité des pieds de vigne à travers des facteurs divers tels que la production agronomique, la pathologie et l’économie. Le projet est piloté par l'IFV avec la aprticipation de 2 unités de recherche de l’Inra basées à Clermont-Ferrand et Bordeaux, 8 Chambres d’Agriculture (Loir-et-Cher, Jura etc.).

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
  • Origine

    Chef de projet : Nathalie Ollat

    Origine va s’intéresser à la qualité du matériel végétal et à son amélioration : fabrication des plants, qualité du greffage notamment, jusqu’au transfert de connaissances vers les vignerons.

    Le projet, piloté à l'Inra de Bordeaux par l'UMR EGFV, associe 3 autres unités de recherche de l’Inra dont 2 basées à Avignon et Nancy ainsi que l’IFV (Institut Français de la Vigne et du Vin), la Chambre d’Agriculture du Vaucluse ou les pépinières Mercier Frères

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
    Matériel végétal et fabrication du plant
    Matériel végétal et fabrication du plant
  • ToléDé

    Chef de projet : Jean-Pierre Péros
    Le projet Tolédé identifie l’effet aggravant des champignons du bois sur le dépérissement du vignoble. Objectifs : comprendre les interactions biologiques, identifier les leviers permettant d’augmenter la tolérance de la vigne via des pratiques agricoles et mise en place d’outils d’aide à la décision et de suivi dynamique du dépérissement des cépages Le projet est porté à l'Inra de Montpellier par l'UMR AGAP. L'IFV et le Syndicat des Côtes-du-Rhône y participe. Les travaux débuteront début 2018 pour se terminer au printemps 2021.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
    Risques biologiques
    Risques biologiques
  • Vaccivine

    Chef de projet : Olivier Lemaire
    Le projet Vaccivine étudie la prévention virale contre la maladie du court-noué avec une expérimentation en serre puis au vignoble à l’issue du projet. Le projet est porté à l'Inra de Colmar par l'unité de recherche Santé de la vigne et qualité du vin SVQV. Le Comité Champagne (CIVC) à Epernay, l’IFV, et l’Institut de biologie moléculaire des plantes de Strasbourg sont aussi impliquées. Les actions se déroulent entre janvier 2018 et décembre 2020.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Risques biologiques
    Risques biologiques
  • TraDeVi

    Chef de projet : Christian Gary
    Le projet Tradevi s’inspire des méthodes d’étude du dépérissement du secteur forestier, connaissances à transposer pour la vigne. Il cherche à comprendre les facteurs d’affaiblissement de la vigne de façon globale (ceps, parcelle, exploitation viticole). Le projet est porté à l'Inra de Montpellier par l''UMR SYSTEM. D’autres structures sont impliquées comme des unités de recherche de l’Inra basées notamment à Nancy et Narbonne, l’IFV, les Chambres d’Agriculture du Vaucluse et de l’Aude et le Lycée agricole de Rivesaltes. Les actions se déroulent entre l'automne 2017 et fin 2020.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Aspects rendements et longévité
    Aspects rendements et longévité
  • Vitimage

    Chef de projet : Loïc Le Cunff
    Le projet Vitimage cherche à comprendre la propagation des pathogènes responsables de la maladie du bois grâce à l’imagerie (Rayons X, etc…). De ces travaux découleront des solutions pour améliorer la prévention, la qualité des plants et la maîtrise des risques biologiques liés aux dépérissements Le projet est porté par l'Institut français de la vigne et du vin à Montpellier, avec la participation du CNRS de Montpellier et du Comité Champagne CIVC. Les travaux débuteront à l'automne 2017 pour se terminer mi-2020.

    En savoir plus

    Axe(s) de recherche

    Risques biologiques
    Risques biologiques