Pieds montés en Champagne

Pieds montés en Champagne
Ajoutée le 14/03/2017

Fiche technique

Pieds montés en Champagne

Si la taille champenoise est bien réglementée, elle n’interdit pas certaines adaptations. Monter les têtes de souche dès l’installation (3ème ou 4ème feuille) pour favoriser au maximum les flux de sève est une technique intéressante

Imprimer la fiche

  • Benoît VÉZY -
  • Technicien/prescripteur/Conseiller
  • - CHOUILLY

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

Avec le changement des techniques d’entretien des sols (travail du sol, enherbement…) notre mode de conduite de la vigne avec des rangs étroits et une tête de souche basse est un frein.

Si la taille champenoise est bien réglementée, elle n’interdit pas certaines adaptations. Pour rappel, la hauteur maximum du fil de liage en Cordon et Chablis est de 60 cm ; elle est de 50 cm en Guyot et Vallée de Marne. Il est donc possible de dégager la base de la souche pour faciliter le travail en montant la tête de souche.

La montée des têtes de souche (environ à 20 cm, 15 cm en Chablis) étant délicate sur vigne adulte, il est préférable de réaliser cette étape lors de la taille de formation en 3ème ou 4ème feuille, lorsque le pied comporte suffisamment de bois vigoureux pouvant être liés au fil.

Les croquis suivant permettent de visualiser chronologiquement les différentes étapes de la formation d'un pied monté réalisées à la suite de la taille de formation habituelle.

Planche 1Planche 2

Les deux premières planches représentent la taille de formation classique en Champagne.

La taille de formation vise à former une souche de vigueur suffisante et de mettre en réserve des yeux latents, c’est pourquoi une taille trop rase est nuisible à la pérennité du cep car trop mutilante au niveau de la tête de souche :

  • première année de taille : couper les pousses à 1 ou 2 cm au-dessus de la soudure de greffage sans araser,
  • deuxième année de taille : tailler selon la vigueur un courson de 2 à 3 yeux et un courson de 1 œil vers l’arrière,
  • troisième année : si la vigueur le permet, lancement en fonction de la taille choisi.

Les planches suivantes représentent la formation du pied monté.

Planche 3Planche 4Planche5

Le démarrage de la technique « pied monté » commence dès que l’on a de beaux gourmands, lorsqu’on peut lier au fil (voire sur le fil). (planche 3)

Mise en place de la future tête de souche à partir des couronnes et installation d’un « cordon temporaire » sans prolongement pour ne pas trop tirer sur le pied et favoriser le nouveau système. (planche 4)

Elimination du « Cordon temporaire » sans raser pour éviter de perturber la vascularisation avec le cône de dessèchement et lancement au fil à partir de la nouvelle tête de souche. (planche 5)

 

 

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter l'auteur de la contribution