Webzine

  • Parole d'expert

    Jean-Marie Barillère

    Pourquoi un appel d’offres pour des programmes de recherche dédiés au dépérissement ?

    Le Plan national dépérissement est né d’une prise de conscience de la menace généralisée de perte de rendement et de longévité dans nos parcelles. Pour faire face à cette problématique complexe, nous avons mis en place un Plan ambitieux. Suite à une analyse critique des connaissances, la filière vitivinicole a décidé d’investir largement sur la recherche, avec l’État à ses côtés.

Social Wall