Porte-greffe résistant au court-noué

Porte-greffe résistant au court-noué

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 28/03/2017

Fiche technique

Porte-greffe résistant au court-noué

Cet article du Progrès Agricole et Viticole fait le bilan des expérimentations sur le porte-greffe Némadex AB résistant au court noué.

Inscrit au catalogue depuis 2011, ce porte-greffe exigeant présentant une faible vigueur conférée et une sensibilité à la chlorose et à la sécheresse. Pour ces raisons, le Nemadex AB est un porte-greffe qualitatif que l’on peut qualifier « de niche », s’utilisant dans les mêmes conditions que le Riparia ou le 101-14.

  • IFV Grau du Roi

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

Cet article fait la synthèse des expérimentations en cours concernant le retard à la contamination et de comportement agronomique, et dresse les conditions à respecter pour son utilisation ainsi que les perspectives de recherche qui se dessinent en vue d’obtenir un itinéraire intégré de lutte contre le court-noué.

Le Némadex AB présente deux inconvénients majeurs : faible vigueur et sensibilité à la chlorose et à la sécheresse. Il ne peut donc  être implanté que dans certaines situations limitées. Les zones très calcaires, à objectif de production élevé, soumises à un risque de sécheresse, sont exclues.

Des recherches sont en cours pour bien identifier les gènes de la résistance impliqué afin de faciliter la sélection des génotypes intéressants. L'objectif est bien de couvrir la diversité de situations pédo-climatiques et ainsi de répondre à la demande dans les régions. Un projet a démarré dans ce but fin 2014. En parallèle, un autre programme s’attache quant à lui à recroiser le parent résistant du NemadexAB avec une gamme de porte-greffes aux caractéristiques variées. Quelques descendants de ces croisements constitueront peut-être, dans une quinzaine d’années, les futurs éléments de la gamme de porte-greffe utilisables en situations contaminées par le court-noué. 

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter l'auteur de la contribution