Physiologie de la vigne et défenses contre les maladies du bois

Physiologie de la vigne et défenses contre les maladies du bois

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 06/03/2017

Contribution de recherche

Physiologie de la vigne et défenses contre les maladies du bois

Imprimer la fiche

  • INRA Dijon
  • Aspects rendements et longévité Aspects rendements et longévité

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

Marielle ADRIAN - Enseignant-chercheur Institut Universitaire de la Vigne et du Vin, Université de Bourgogne

Face aux agressions biotiques, la vigne met en œuvre des défenses naturelles. Cela représente un coût énergétique qui peut affecter la physiologie de la plante. Certains bioagresseurs contournent ce système de défense et des symptômes apparaissent, signes de maladies ponctuelles ou chroniques. Dans un tel état physiologique altéré, le système immunitaire peut être est défaillant ou sur-sollicité ce qui entraîne un affaiblissement des vignes. Grâce à des outils mis au point en laboratoire, le niveau de défenses des ceps peut être appréhendé. Les travaux en cours permettent d’établir le lien entre la présence de maladies du bois et l’affaiblissement de l’immunité. La question de pose de savoir quelle est la capacité de défenses d’un vignoble dépérissant. Retour d’expérience d’une scientifique.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter l'auteur de la contribution