HOLOVITI

HOLOVITI

Ajouter aux favoris

Ajouté le 28/05/2018

Programme de recherche

HOLOVITI

  • Pierre-Emmanuel Courty et Sophie Trouvelot
  • Écosystème racinaire et travail du sol Écosystème racinaire et travail du sol
  • Risques biologiques Risques biologiques

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Résumé du projet Actualité Commentaires

Identification de bio-indicateurs le long du continuum sol-racines-parties aériennes dans un contexte de dépérissement

Mots clés : sol, holobionte, microbiome, marqueurs fonctionnes, diagnostic sanitaire 

Le sol est, outre le support physique d’une culture (rôle d’ancrage), un réservoir microbien dont les diversités et fonctionnalités vont conditionner l’état sanitaire des plantes cultivées. Il existe un continuum microbien du sol aux parties aériennes, et il est connu que le microbiome de la plante est influencé par celui du sol. L’holobionte correspond à l’ensemble des microorganismes avec lesquels la plante interagit et établit un dialogue. Il peut être modifié suite à l’attaque d’un agent pathogène, mais peut aussi influencer la réponse à cette attaque (bio-protection).

En conséquence, l’holobionte d’un cep d’apparence saine sera très vraisemblablement distinct de celui d’un cep dépérissant. L’objectif du projet HOLOVITI est de déterminer des bio-indicateurs le long du continuum sol-racines-parties aériennes dans un contexte appliqué à des situations diverses de dépérissement : maladies du bois, court-noué, dépérissement du 161-49C. La finalité de ce projet est de développer des outils de diagnostic de l’état sanitaire d’un parcellaire, mais aussi d’évaluer les bénéfices de la mycorhization dans la lutte contre le dépérissement.

Partenaires

Ce programme de recherche est piloté par l'INRA UMR Agroécologie à Dijon (et plus particulièrement les équipes MYCORHIZE, VIGNE, EMFEED et GENOSOL). L'université de Reims Champagne-Ardenne, l'Observatoire du Végétal, l'IFV, le SICAVAC, la chambre régionale d'agriculture de Bourgogne France-Comté et les pépinières Merciers Frères sont partenaires de ce programme dans lequel le Château de Marsannay (21) et le Comité Champagne sont également associés.

Actions

Action 1 : Etude de la composition et de l’activité du microbiome de la vigne du sol aux feuilles et caractérisation de l’holobionte

Action 2 : Relations cépage/microbiome et expression des symptômes foliaires de maladies du bois

Action 3 : Impact de la mycorhization sur la sensibilité à Neofusicoccum parvum (agent principal du BDA)

Calendrier

Le projet débutera en novembre 2018 pour se terminer en avril 2022.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter le porteur du projet