Le projet Euréka : nouvelles approches dans la lutte contre les maladies du bois

Le projet Euréka : nouvelles approches dans la lutte contre les maladies du bois
16 juin 2017

Le projet Euréka : nouvelles approches dans la lutte contre les maladies du bois

Thématiques

Piloté par l’université de Haute Alsace, le projet Euréka a pour vocation de proposer de nouvelles voix de lutte contre les dépérissements en étant un « connecteur de connaissance », c’est-à-dire en faisant le lien entre la recherche et les viticulteurs et entre les viticulteurs et la recherche. L’ensemble des connaissances et des hypothèses de travail seront appliquées, testées et expliquées dans une parcelle conçue comme un atelier d’innovations.

Le programme de recherche se concentre sur les maladies du bois. L’approche retenue implique tous les acteurs de la filière et repose sur une vision globale du processus de culture "Plante / Environnement / Pratiques Viticoles".

A partir d’une synthèse précise de toutes les pratiques utilisées au cours des siècles, les chercheurs étudieront des approches complémentaires en fonction de l’état d’avancement des maladies:

  1. Une approche curative innovante via des techniques d’endothérapie végétale bio-chimique applicable à différents pathogènes de façon ciblée et évitant une dispersion aérienne peu respectueuse de l’environnement.
  2. Une approche préventive simple qui repense l’architecture du pied de vigne à l’instar de l’utilisation de porte-greffe pour lutter contre le phylloxéra.
  3. Une étude de l’impact du greffage et du recépage qui permettra de renforcer les approches curatives et préventives. Il sera également sûrement possible d'étudier le lien entre les pratiques culturales et le développement des maladies du dépérissement de la vigne.

Le projet Euréka regroupe différents acteurs de la profession, le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace, l’Association des viticulteurs d’Alsace, l’IFV, la Chambre d’agriculture d’Alsace, les pépinières Hébinger, le lycée viticole de Rouffach, l’institut technologique de Karlsruhe et l’Université de Haute Alsace. Un collectif de viticulteurs sera associé et accompagnera le projet. Ce projet constitue un pont entre les 4 ambitions du Plan Dépérissement.

Retrouvez ici la présentation du programme Euréka

Crédit Photo : CIVA

 

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...