Taux de réussite du regreffage en Beaujolais

Taux de réussite du regreffage en Beaujolais
4 avril 2019

Taux de réussite du regreffage en Beaujolais

Thématiques

L'IFV-Sicarex Beaujolais mène depuis 2015 un essai permettant de mesurer le taux de réussite du regreffage, comme pratique permettant de renouveler un cep atteint de maladie du bois.

Pour mémoire, le regreffage consiste à greffer un nouveau greffon en place (en conservant la partie porte-greffe, qui reste le plus souvent saine). Cette technique limite la perte de rendement à 2 ans au lieu de 3-4 ans en cas de nouvelle plantation ou de remplacement des ceps (entreplantation, complantation).

L'essai a été mis en place en Beaujolais, sur une parcelle très touchée par les maladies du bois (10 % en moyenne de ceps présentant des symptômes annuellement) pour comparer l'efficacité du regreffage.

Deux modalités sont étudiées à l’échelle du cep :

  • Témoin : pas d’intervention sur les ceps présentant des symptômes de maladies du bois.
  • Regreffage : un cep présentant des symptômes l’année N est regreffé au printemps de l’année N+1.

Le choix des ceps à regreffer est réalisé par tirage aléatoire à partir des ceps présentant des symptômes classés : 

  • AM (apoplexie et cep visiblement mort),
  • A (apoplexie mais cep encore vivant),
  • MdB (cep présentant des symptômes mais pas d’apoplexie).

La répartition en ces 3 classes est respectée entre les ceps témoins et les ceps regreffés. 

Le regreffage a été réalisé sur 4 années (2015-2018) de façon à obtenir un nombre de ceps suffisant pour réaliser le suivi dans le temps (50 ceps minimum). Le taux de réussite est assez faible mais progresse annuellement.

Un suivi annuel sera réalisé sur le long terme pour suivre l’évolution de la maladie sur les ceps regreffés et sur les ceps qui ne l’ont pas été. Il faut donc attendre encore quelques années pour avoir des résultats complémentaires.
 

Pour en savoir plus, regarder la fiche technique sur le regreffage ou suivez la web-formation, où Emeline Piton décrit les avantages et inconvénients du curetage, du recépage et du regreffage (module 4 chapitre 4).

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...