GPGV vers une meilleure connaissance de cette virose émergente

GPGV vers une meilleure connaissance de cette virose émergente
6 juin 2019

GPGV vers une meilleure connaissance de cette virose émergente

Thématiques

Le programme GPGV, lauréat de l'appel à projet 2019, s'est fixé comme objectif de mieux comprendre cette virose émergente (Grapevine Pinot Gris Virus). Pour cela, des groupes de techniciens et viticulteurs seront formés à la détection de la maladie et une cartographie sera réalisée sur 120 parcelles en Champagne, Provence, Bordeaux et dans le Languedoc. La maladie du Pinot Gris se caractérise globalement par des feuilles déformées présentant des décolorations ou des mosaïques souvent associées à un aspct buissonnat avec des entrenoeuds raccourcis. Des symptômes assez variables peuvent être observés et certains se confondent avec des dégâts d'acariose, de thirps ou d'herbicides.

  
 

Ces symptômes sont généralement fugaces : bien visibles en mai-juin, ils s’atténuent ensuite car la nouvelle végétation est beaucoup moins affectée, sauf sur les souches très atteintes . Les effets sur la production et la qualité sont variables et dépendent de la variété et de l’environnement des parcelles. Pour les cépages comme le Riesling et le Gewurztraminer, une perte de rendement plus ou moins importante a été observée, mais a priori sans perte de qualité.

 

Ce programme de recherche permettra de concevoir de nouveaux outils d'information et de formation sur le GPGV afin que les symptômes soient de mieux en mieux repéré dans tout le vignoble français. Les résultats du projet viendront bien sûr compléter les supports de la formation PATHOGEN, formation e-learning et sur le terrain sur les maladies virales de la vigne.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...