Amélioration de la longévité des vignobles charentais

Amélioration de la longévité des vignobles charentais
20 juillet 2017

Amélioration de la longévité des vignobles charentais

Thématiques

3 questions à Michel Girard, conseiller viticulture à la Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime

 

La taille Poussard était mise au point en Charentes. Est-ce encore aujourd'hui une technique efficace, et quels sont ses atouts dans la lutte contre les dépérissements?

La taille Poussard toujours une technique efficace car elle privilégie la circulation de la sève sans entrave. Elle respecte les deux règles suivantes : les coursons de rappel toujours sous les « bras » du cep et les onglets de dessèchement permettent aux processus de cicatrisation de se mettre en place sans perturber les circuits de sève (cône de dessèchement …).

Ce type de taille est un atout dans la lutte contre les dépérissement. En effet, tout ce qui favorise la circulation de la sève permet, sans doute, au cep de mieux lutter contre les pathogènes (agression des champignons et compartimentation des tissus ligneux).

 

Les Chambres d'Agriculture expérimentent d'autres techniques visant à accroître la longévité de vignobles sous pression des maladies du bois. Pouvez-vous nous en dire quelques mots?

Un autre axe fort de nos travaux est l’établissement du cep. Traditionnellement, les viticulteurs visent un développement important et vigoureux des jeunes plants. Deux yeux à la plantation, rabattage systématique des plants en début de la 2ème feuille, choix du bois le plus développé, donc souvent le plus haut, génèrent des mutilations sur les plants.

Pour établir les ceps sans aucune mutilation le long du tronc, la taille en vert en premier, mais aussi en deuxième et troisième feuille, est une option. Le choix du rameau qui sera le futur tronc dès la première feuille en est une autre. Il convient aussi de lutter contre la vigueur excessive dès les premières années qui génère des plaies de taille importantes.

 

En tant que responsable du projet de réseau de viticulteurs-acteurs en Charentes, pourriez-vous nous parler de ce que vous êtes en train de mettre en place dans le cadre de l'Ambition 1 du Plan Dépérissement?

Dans le cadre de l’Ambition 1 du Plan Dépérissement « Viticulteur-Acteur », nous mettons en place des groupes de viticulteurs avec lesquels nous comptons réfléchir aux dépérissements en Charentes et co-construire des itinéraires techniques. Nous allons accompagner ces viticulteurs-acteurs pour élaborer avec eux des techniques innovantes mais aussi valider ou non les pratiques existantes pour lutter contre les dépérissements. Evidemment nous leur présenterons les essais en cours qui feront aussi partie de la réflexion. Ce sera aussi l’occasion d’appréhender leur perception du dépérissement, sans oublier de faire le lien avec les autres axes du Plan : recherche fondamentale, observatoire et quantification de dépérissements, et production de plants.

Nous sommes au tout début de la démarche. Les groupes seront créés à l’automne. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancement de ce projet.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...