Les clés de réussite d'une plantation - Olivier Yobrégat - Pôle IFV Sud Ouest

Les clés de réussite d'une plantation - Olivier Yobrégat - Pôle IFV Sud Ouest
10 février 2021

Les clés de réussite d'une plantation - Olivier Yobrégat - Pôle IFV Sud Ouest

Thématiques

Olivier Yobrégat a accepté de répondre à nos questions sur la plantation. Il nous donne des clés pour réussir ses nouvelles plantations.

Pourquoi faut-il anticiper ses projets de plantation ?

La bonne santé et la longévité du vignoble se préparent bien en amont de la plantation. De la préparation du sol au choix du matériel végétal il faut compter trois ans en anticipation avant une nouvelle plantation.

Un délai d’au moins 18 mois est incompressible après un arrachage. Cette période peut être mise à profit pour implanter des couverts (éventuellement avec des plantes pouvant diminuer les populations de nématodes en présence de court-noué), ouvrir des fosses pédologiques et procéder à une analyse de sol complète, réaliser une fumure de fond raisonnée…

De plus, le choix du matériel végétal ne doit pas se faire à la légère et pour éviter d’être contraint par les disponibilités de son pépiniériste, il est recommandé de commander les plants au moins 18 mois à l’avance pour des greffés-soudés traditionnels. Vigueur conféré, tolérance à la chlorose ferrique, objectifs de production, tous ces paramètres doivent être bien considérés pour choisir porte-greffes et cépages. Attention, il existe de vraies tensions sur certains porte-greffes résistants à la sécheresse comme le 110 R ou le 1103 P où la demande est importante.

Lors de la plantation, quels sont les gestes indispensables à respecter ?

Les techniques de plantation ne seront pas les mêmes en fonction du type de plants reçus.

Pour les plants traditionnels, les plantations ont lieu de février à fin-mai en fonction des conditions climatiques et de la nature du terrain. Il est recommandé d'hydrater les plants 24 heures dans des bacs d'eau afin de les mettre dans des conditions poussantes. Que la plantation soit manuelle ou mécanique, il faut éviter la création de poches d'air entre les racines et la terre. Le bourrelet de soudure doit dépasser du sol d'environ 5 cm. Des observations récentes ont montré des problèmes liées à la plantation racines longues où l'ensemble du chevelu racinaire est ramassé dans un même axe au fond du sillon, ce qui peut occasionner des problèmes d'étranglements et de mauvaises explorations racinaires.

Les plants en pot doivent être plantés de mi-mai à juillet en fonction aussi des conditions climatiques et du type de terrain. Si la plantation est manuelle, il faut veiller à ne pas tasser la terre autour du pied planté. Seule l'eau d'arrosage le fera. Il est possible d'apporter un peu de terre fine dans le trou, il faudra alors ménager une cuvette pour les arrosages ultérieurs. L'irrigation des jeunes plants est indispensable et doit être régulière. Il ne faut pas non plus négliger la protection phytosanitaire, en particulier contre le mildiou afin de permettre un aoûtement correct et d'éviter ainsi des pertes potentiellement importantes de productivité. L'entretien du sol doit permettre de limiter la concurrence des adventices. L'entretien mécanique du sol permet d'ailleurs de stimuler la croissance racinaire du plant.

 

 

Pour retrouver plus d’informations sur la plantation, vous pouvez visionner la vidéo sur les règles d’or de la plantation. Vous pouvez également retrouver sur le site de l'IFV le replay du Webinaire consacré à la plantation.

Olivier Yobrégat et David Gautreau répondront à vos questions sur la plantation lors d'un nouveau webinaire le 2 mars de 17h30 à 18h30.
 

Vous pourriez être intéressé par ...