Le point sur l'Esca

Le point sur l'Esca

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 23/02/2017

Fiche technique

Le point sur l'Esca

L'Observatoire national des maladies du bois a permis d'avoir une vision de l'impact de ces maladies de la vigne au niveau national de 2003 à 2011, et particulièrement de l'Esca. Progression, causes probables, symptômes, présentation en image de Pascal Lecomte de l'INRA.

Imprimer la fiche

  • INRA Bordeaux

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

 

Les données de l’Observatoire national des maladies du bois, recueillies entre 2003 et 2011, montrent l’évolution de la prévalence des différentes maladies du bois dans les vignobles.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer la progression constatée de l’esca. Bien que le cépage semble avoir un effet, il est possible de constater une forte disparité d’expression de symptômes chez une même variété. L’arrêt de l’utilisation de l’arsénite de sodium a aussi été considéré mais n’explique pas la forte augmentation des symptômes d’esca. De même, la possibilité d’une évolution de l’agressivité des pathogènes ne peut être écartée mais elle est difficilement vérifiable à l’heure actuelle.

Plant de vigne

Le changement climatique, en ce qu’il génère des épisodes de sécheresse plus fréquent et plus longs, est fortement suspecté. Affaiblissant les plantes, il favorise le développement des parasites. La qualité du matériel végétal est bien sûr un point important, de même que les bonnes pratiques de plantation.
Mais les pratiques culturales peuvent être décisives puisque les systèmes et techniques de taille engendrent des blessures qui sont autant de portes d’entrées pour les pathogènes. Des précisions quant à la symptomatologie et l’étiologie de l’esca complètent ce dossier.

 

Pascal Lecomte, Inra Bordeaux

Commentaires

Il y a actuellement 2 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Contacter l'auteur de la contribution