Escapade

Programme de recherche

Escapade

Etudier l'ampleur du dépérissement de la vigne et les différents facteurs impliqués à l'échelle internationale

Mots clés : Esca, climat et sécheresse, mortalité, rendement, système vasculaire, sénescence

Ce projet a pour ambition de quantifier le dépérissement de la vigne à l’échelle internationale en mettant en place une base de données regroupant les évènements de baisse de rendement, de mortalité et les facteurs de risque.
Cette base de données permettra ainsi de tester les corrélations avec par exemple les variables climatiques, l’état hydrique des ceps, et les occurrences de maladies.
Par ailleurs, suite à la mise en évidence d’occlusions vasculaires associées aux symptômes foliaires d’esca, grâce à un dispositif expérimental conçu dans le cadre du projet PHYSIOPATH, ce projet vise ici à caractériser les mécanismes physiologiques à l’origine de ces occlusions.
Une approche globale du dépérissement de la vigne est aujourd’hui essentielle afin de mieux comprendre ce phénomène et d’envisager un transfert vers la profession. Ce projet permettra de progresser sur deux fronts de science complémentaires (approche globale et mécanismes physiologiques).

Partenaires

Porté par Chloé Delmas de l'Inrae Bordeaux (UMR Save), ce projet rassemble deux autres UMR Inrae (UMR Biogeco et EGFV) ainsi que l'Institut de Chimie et Biologie des membranes et des Nano-objets (CNRS). L'IFV, la chambre d'agriculture de la Gironde et la plateforme d'épidémiosurveillance en santé végétale sont également associés à ce projet.

Actions

  • Action 1 - Panorama du dépérissement de la vigne dans les grandes régions viticoles du monde : ampleur du dépérissement de la vigne dans les vignobles mondiaux.
  • Action 2 - Impacts des facteurs biotiques et abiotiques sur la physiologie de la vigne : étude des mécanismes physiologiques sous-jacents au développement des symptômes foliaires d'esca

Calendrier

Le projet est prévu sur 3 ans et demi à partir de janvier 2021.

Résultat de recherche associé