Co-construction des questions de recherche

Co-construction des questions de recherche

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 22/01/2018

Contribution de recherche

Co-construction des questions de recherche

Eric Giraud-Héraud a présenté pendant le séminaire de recherche du Plan National Dépérissement du Vignoble, les "nudges". Ces coups de pouce, issus d'une démarche participative, permettent de changer les comportements en douceur. Illustration avec le projet VINOVERT.

  • ISVV
  • Aspects socio-économiques Aspects socio-économiques

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

 

 

Les sciences sociales pensent qu’il existe un intérêt à parler à la société pour faire de la recherche. Ainsi en est-il du projet Vinovert, lancé à Bordeaux depuis 2016, qui relève de la science participative. De nombreux laboratoires, des entreprises et des institutions participent à ce projet. A partir d’observations, comme la contestation sociétale de l’utilisation des pesticides par la viticulture, mais aussi, l’incertitude de ce que sont les véritables attentes des consommateurs et leurs arbitrages en terme de qualité des vins, des questions de recherches sont posées. Celles-ci amènent des idées, qui conduisent à formuler des réponses, prenant par exemple la forme de nudges (coup de pouce, en français). Car la recherche de réponses techniques ne suffit. Les nudges permettent de changer les comportements en douceur, en sollicitant la bonne volonté des personnes plutôt qu’en essayant de les contraindre.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter l'auteur de la contribution