Mobilisation et innovation vigneronne

Programme de recherche

Mobilisation et innovation vigneronne

Mobilisation et innovation vigneronne

Mots-clefs : Viticulteurs-acteurs, parcelles pilotes, co-conception et animation, pratiques innovantes, valorisation des connaissances.

Les viticulteurs sont les principaux acteurs dans la lutte contre le dépérissement du vignoble. Le but principal du projet Mobilisation et innovation vigneronne (MIV), financé par le Plan Dépérissement dans le cadre de son Ambition 1 (Viticulteur acteur) est de les remettre au cœur de cet enjeu.Les vignerons sont réunis en réseaux afin qu’ils échangent sur leur perception et les problématiques de dépérissement, impactant notamment la longévité de leurs parcelles et leur potentiel de production. Les itinéraires techniques ou systèmes de cultures innovants émergeants de ces échanges participatifs seront testés sur des parcelles du groupe et inventoriées. Au-delà d’apporter des réponses techniques, cette démarche permettra d’intégrer les dimensions organisationnelles et économiques de l’exploitation, de diffuser et de valoriser les connaissances.

Partenaires

Piloté au niveau national par Marie-Véronique Blanc à la Chambre d'agriculture de la Drôme, la coordination régionale du projet est aussi assurée par Michel Girard à la Chambre d'agriculture de Charente-Maritime, par Nathalie Protet à la Chambre d'agriculture du Vaucluse et par Audrey Dubois à la Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire. Plus d'une vingtaine de conseillers de Chambre d'Agriculture et d'ingénieurs sont associés au projet et à l'animation des réseaux dans les Chambres d'Indre-et-Loire, du Maine-et-Loire, de la Loire-Atlantique, du Loir-et-Cher, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, du Var, du Gard, de la Drôme, de la Charente et de la Charente-Maritime, ainsi qu'au Syndicat général des vignerons réunis des Côtes-du-Rhône.

Actions

  • Action 1 : Création, animation et suivi de réseaux de viticulteurs acteurs sur le dépérissement pour co-construire des itinéraires techniques de prévention, mettre en place des essais, favoriser l’échange d’expérience.
  • Action 2 : Tester des techniques innovantes sur des parcelles pilotes. Suivre des essais terrain sur différents vignobles, essais de pratiques déjà identifiées et qui émergeront du travail de groupe.
  • Action 3 : Valorisation et transfert des bonnes pratiques aux viticulteurs. Communiquer sur les travaux et les résultats techniques des réseaux de viticulteurs.

Calendrier

Le projet sera lancé à l'automne 2017 avec la création des premiers groupes de viticulteurs, pour une durée de 3 ans.

Retrouvez dans cette vidéo Michel Girard, conseiller de la chambre d'agriculture de Charente-Maritime qui présente les réseaux Mobilisation Innovation Vigneronne.

Marie-Véronique Blanc
Maladies du bois : Esca / Eutypiose... Flavescence dorée / autres phytoplasmes Pratique culturale

Résultat de recherche associé