Origine

Origine

Ajouter aux favoris

Ajouté le 16/06/2017

Programme de recherche

Origine

  • Nathalie Ollat
  • Aspects rendements et longévité Aspects rendements et longévité
  • Matériel végétal et fabrication du plant Matériel végétal et fabrication du plant

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Résumé du projet Actualité Commentaires

Comprendre les déterminants et améliorer la maîtrise de la production de plants de qualité pour assurer la longévité des vignobles

Mots clés : Greffage, enracinement, pépinière, plantation, réserves

 

Le projet Origine a pour objectif de proposer des éléments de connaissance scientifique et appliquée pour améliorer la qualité des plants de vigne et le taux de reprise au greffage.

Il a pour ambitions de proposer des indicateurs pour évaluer la qualité du matériel végétal au sens large et d’identifier des pistes d’amélioration des processus de fabrication des plants et des méthodes de plantation pour garantir une productivité durable des vignobles.

Il vise aussi à assurer le transfert de l’information entre les différents acteurs de la filière, à contribuer à assurer leur formation, ainsi que d’élever le niveau d’expertise pour cette étape-clef de la production viticole.

Les thèmes prioritaires traités dans ce projet sont :

  • le lien entre les réserves carbonées et azotées et la réussite au greffage et à la plantation,
  • la définition d’outils d’étude et de modélisation du développement racinaire des plants,
  • la mise au point de méthodes d’étude des connexions vasculaires au niveau du point de greffe,
  • l’influence de facteurs biotiques et abiotiques sur le dépérissement de la jeune plante et la mise en place d’expérimentation sur la production des plants et leur plantation.

 

Partenaires

Porté par Nathalie Ollat, à l'UMR  Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne (EGVF) à Bordeaux, le projet fait appel à l'expertise de 2 autres unités de recherche de l'INRA : l'UR Plantes et Systèmes de cultures Horticoles à Avignon (PSH), l'UMR Ecologie et Ecophysiologie forestières (EEF) à Nancy. L'IFV, l'institut de formation de Richemont, la chambre d'agriculture du Vaucluse et les Pépinières Mercier sont également partenaires de ce projet. 

Actions

  • Action 1 : Etat physiologique, gestion des réserves et bilan azoté
  • Action 2 :  Rhizogenèse et développement racinaire de jeunes plants greffés
  • Action 3 :  Le greffage et les interactions porte-greffes/greffons
  • Action 4 : Etude de certains facteurs de dépérissement au stade jeune plant
  • Action 5 : Amélioration des procédés de fabrication des plants et d’installation au vignoble
  • Action 6 :  Pour un transfert des connaissances vers les utilisateurs

Calendrier

Le projet débutera en novembre 2017 et se terminera en avril 2021.

Actualités du projet

  • 27 juin 2019

    La plaquette "Qualité du point de greffe, les apports de l'imagerie" a été diffusée à l'occasion de la journée technique de la pépinière viticole à Colmar. Elle présente les premiers résultats acquis dans le cadre du projet Origine. Elle est téléchargeable ici.

  • 15 février 2019

    Le dispositif expérimental est en place. Les pieds de vigne avec des racines courtes ou longues ont été plantées et différentes modalités sont testées : apport d'azote (0 ou 50 u) ou d'eau (0 ou 0,7 x demande climatique). Les apports ont été réalisés avec de l'azote marqué ce qui permettra d'analyser la manière dont les réserves  carbonées et azotées sont utilisées par les plantes. Les chercheurs du programme Origine travaillent également sur des modèles qui décrivent le système racinaire. Ils ont étudié les capacités d'enracinement de différents porte-greffes en comptant le nombre, le diamètre, la longueur des racines sur les jeunes boutures. Des premières images en tomographie à rayons X ont également été obtenues au niveau de la zone de soudure après greffage par l’IFV. Elles soulèvent beaucoup de questions quant au raccordement des deux partenaires.

     

  • 13 juin 2018

    Plant marqué eauArrosagePréparation eau marquée

    Dans la parcelle à l'unité expérimentale de la Grande Ferrade à Bordeaux, les jeunes plants sont marqués à l'azote N15 pour suivre leur dynamique de développement.

  • 8 novembre 2017

    Réunion de lancement du projet à l'Inra de Bordeaux

  • 16 juin 2017

    Le projet ORIGINE est lauréat de l'appel à projets 2017 du Plan National Dépérissement du Vignoble.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter le porteur du projet