Qualité du point de greffe et imagerie

Qualité du point de greffe et imagerie
3 septembre 2019

Qualité du point de greffe et imagerie

Thématiques

 

Le programme Origine, lauréat de l'appel à projet de recherche 2017 du Plan dépérissement vient de publier une plaquette technique présentant ses premières conclusion sur la qualité du point de greffe.

Le programme Origine vise a pour ambitions de proposer des indicateurs pour évaluer la qualité du matériel végétal au sens large, et d'identifier des pistes d'amélioration des processus de fabrication des plants et des méthodes de plantation pour garantir une productivité durable des vignobles. Il vise enfin à assurer le transfert de l'information entre les différents acteurs de la filière, à contribuer à leur formation, afin d'élever le niveau d'expertise pour cette étape clé de la production.

En effet, grâce à des techniques innovantes d'imagerie, le programme Origine a montré que : 

  • les greffes rejetées sont caractérisées par des jonctions partielles entre les partenaires.
  • Il existe des plants qui passent les critères classiques du tri (test de la soudure, racines) mais qui présentent néanmoins des jonctions partielles.
  • Le critère développement de la pousse et nombre de « grosses » racines mérite d’être pris en compte lors du tri des plants

En microtomographie à rayon-X, les densités de tissus sont traduites en niveaux de gris. Les tissus denses apparaissent blancs, à l'inverse des tissus peu denses commes les vaisseaux vides qui sont noirs. Les vaisseaux remplis d'eau (denses aux rayons X) se confondent avec les autres tissus de même densité et sont ainsi peu visibles.

Pour en savoir plus, la plaquette est disponible ici.

Crédit photo : BIVB, IFV et programme Origine

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...