Mobilisation et innovation vigneronne, un projet pilote coordonné en Val de Loire

Mobilisation et innovation vigneronne, un projet pilote coordonné en Val de Loire
25 octobre 2017

Mobilisation et innovation vigneronne, un projet pilote coordonné en Val de Loire

Thématiques

Les viticulteurs sont les principaux acteurs dans la lutte contre le dépérissement du vignoble. Le but principal de ce projet est de les remettre au cœur de cet enjeu. Des réseaux de vignerons seront ainsi mis en place afin qu’ils échangent sur leur perception et les problématiques de dépérissement, impactant notamment la longévité de leurs parcelles et leur potentiel de production.

Les itinéraires techniques ou systèmes de cultures innovants émergeants de ces échanges participatifs seront testés sur des parcelles et inventoriées. Au-delà d’apporter des réponses techniques, cette démarche permettra d’intégrer les dimensions organisationnelles et économiques de l’exploitation, de diffuser et de valoriser les connaissances.

Le projet vise plusieurs objectifs :

  • Le premier est d’identifier et de tester des itinéraires techniques limitant le dépérissement du vignoble en co-construction avec des groupes pilotes de vignerons volontaires et engagés,
  • Le deuxième est de valoriser les résultats acquis et de développer le transfert des bonnes pratiques limitant le dépérissement des vignes.
  • Le troisième est d’être un référentiel de supports d’expérimentations pour les projets de l’Ambition 4 « Recherche, innovation et développement » du Plan.

Trois actions structurent ce projet qui intègre les bassins Rhône Provence, Charentes et Val de Loire et sera coordonné par la chambre d’agriculture d’Indre et Loire :

  • Action 1 : Création, animation et suivi de réseaux de viticulteurs-acteurs sur le dépérissement pour co-construire des itinéraires techniques de prévention, mettre en place des essais, favoriser l’échange d’expérience.
  • Action 2 : Tester des techniques innovantes sur des parcelles pilotes. Il s’agit de suivre des essais terrain sur différents vignobles, essais de pratiques déjà identifiées et qui émergeront du travail de groupe pour limiter le dépérissement.
  • Action 3 : Valorisation et transfert des bonnes pratiques aux viticulteurs. Communiquer sur les travaux et les résultats techniques des réseaux de viticulteurs.

Plus d'informations sur ce programme ici.

Contact : Anastasia Rocque : anastasia.rocque@cda37.fr / 02 47 48 37 80

Crédit photo : ©Interloire

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...