Une application test pour signaler les maladies du bois

Une application test pour signaler les maladies du bois
20 juillet 2017

Une application test pour signaler les maladies du bois

Thématiques

Les Charentes sont très impliquées dans l’ambitieux projet de la Chaire Industrielle GTDFree (pour Grapevine Trunk Diseases), la Maison Hennessy ayant été à l’origine du projet. Les Charentes sont en effet particulièrement touchées par les maladies du bois.

Ce vaste programme de recherche prévoit notamment la mise en place d’une application de signalement des parcelles touchées par l’esca. Intitulée VigiEsca, elle est développée à l’UMR Santé et Agroécologie du vignoble de l’Inra de Bordeaux.

Cette application va être lancée et testée pendant l’été auprès d’une communauté d’ambassadeurs de 1 500 viticulteurs charentais. Sur le modèle d’Ephytia et de l’application Diagnoplant Vigne, VigiEsca va proposer un module d’aide à l’identification des symptômes. Une messagerie permet aux utilisateurs d’échanger avec les experts et de transmettre des photos afin de valider les observations et les données saisies. En effet, l’application est aussi un outil de référencement et de géolocalisation des parcelles touchées. Utilisée par un grand nombre de personnes sur le terrain, elle va permettre de générer des statistiques d’observation.

Aujourd’hui l’application permet de signaler des parcelles touchées, mais elle pourra être amenée à évoluer pour procéder à des signalements au cep. A terme, elle sera aussi traduite en anglais, italien et espagnol. Une fois aboutie, l’application sera aussi un bon outil pédagogique. L’Ambition 3 du Plan Dépérissement prévoit le déploiement d’un observatoire du vignoble, de tels outils interactifs en feront partie.

Logo application VigiEsca

Photo : ©PNDV H.Mahé 

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...