Symptômes de la flavescence dorée

Symptômes de la flavescence dorée

Ajouter aux favoris

Ajoutée le 18/05/2017

Bonne Pratique

Symptômes de la flavescence dorée

Parmi les dépérissements de la vigne, la flavescence dorée peut entraîner la mort des ceps et compromettre la pérennité du vignoble. Cette fiche rappelle les symptômes au vignoble et les principales caractéristiques des cicadelles au stade larvaire et adulte.

Imprimer la fiche

  • PNDV

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Description Commentaires

Du fait de la pullulation de son vecteur la cicadelle Scaphoideus Titanus, la Flavescence dorée a une progression très rapide du nombre de ceps malades. Il est donc nécessaire de bien savoir reconnaître les symptômes de cette maladie à progression rapide.

La Flavescence Dorée présente des symptômes communs avec d'autres jaunisses à phytoplasme : 

  • Feuilles enroulées et dures.
  • Décoloration (rougissement sur cépages noirs ou jaunissement sur cépages blancs) délimitée aux nervures primaires et secondaires, évoluant vers des nécroses. Les nervures sont également décolorées.
  • Dessèchement de la rafle depuis le point d’insertion pétiolaire : inflorescences avortées et baies flétries, irrégulières et amères.
  • L’intensité de l’expression des symptômes varie selon le cépage. Tous les cépages sont sensibles et certains très sensibles. A contrario, la Syrah est très rarement observée malade.

  

La Flavescence Dorée se distingue d'autres jaunisses comme celle du Bois Noir par des symptômes spécifiques

  • Les symptômes affectent tout un bras du cep ou tout le cep.
  • Les symptômes s’aggravent sur un cep, d’année en année, en présence de la cicadelle. La première expression des symptômes a lieu un an après l’inoculation d’un cep et un à trois ans (ou plus ?) après l’inoculation d’un plant.
  • Les porte-greffe ne montrent pas de symptômes typiques. Ils dépérissent lentement.

L’observation visuelle des symptômes est le premier moyen de dépister la maladie, mais elle est insuffisante car elle ne permet pas de différencier les jaunisses entre elles. Il existe une possibilité de confusion avec l’enroulement, les maladies du bois, certaines carences, la chlorose ferrique et les accidents physiologiques ou traumatiques. Des analyses par PCR permettent de confirmer la présence d’une infection par la Flavescence Dorée.

Scaphoideus Titanus cicadelle de la flavescence dorée

L'insecte vecteur de la FD, appelé Scaphoideus titanus BALL, est une cicadelle originaire d'Amérique du nord. Cet insecte a été identifié à la fin des années 50 dans le Sud-Ouest de la France. Depuis, sa présence est signalée dans la majorité des vignobles de la partie sud de la France et du nord de l'Italie, mais aussi en Suisse, au nord du Portugal et de l'Espagne, en Slovénie, en Autriche, en Serbie et en Hongrie. Scaphoideus titanus est inféodé à la vigne où il effectue la totalité de son cycle.

Les éclosions débutent en mai et s'étalent sur une période d'un mois et demi à trois mois selon les froids hivernaux et les températures printanières.

     

Reconnaissance de la larve de la cicadelle Scaphoideus titanus.

Scaphoideus titanus a cinq stades larvaires non ailés, séparés par une mue laissant sur la feuille l'ancien tégument appelé exuvie. Les larves de couleur hyaline ou partiellement pigmentées sont facilement reconnaissables par la présence de deux taches noires à l'extrémité de l'abdomen. Elles se nourrissent à la face inférieure des feuilles et sautent dès qu'elles sont dérangées. L'adulte ailé, très mobile, apparaît au début de juillet. Il s'accouple et pond sur les bois. Les adultes, surtout les femelles gravides, persistent jusqu'en septembre.

 

 

Sources :

  • Jaunisses à phytoplasme de la vigne (Groupe National Flavescence Dorée)
  • Reconnaissance des cicadelles de la vigne au stade larvaire (ResAq VitiBio)

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire