Vaccivine

Vaccivine

Ajouter aux favoris

Ajouté le 16/06/2017

Programme de recherche

Vaccivine

  • Olivier Lemaire
  • Risques biologiques Risques biologiques

Accédez rapidement à ce qui vous intéresse :

Résumé du projet Actualité Commentaires

Intérêt de la prémunition en tant que méthode de biocontrôle du court-noué

Mots clés : court noué, GFLV, hypo-agressivité, prémunition, biocontrôle

Le grapevine fanleaf virus (GFLV) est l’un des virus responsables de la maladie du court-noué. Cette maladie, à l’origine d’un dépérissement en expansion, ne bénéficie d’aucun moyen de lutte efficace. De nouvelles stratégies de contrôle du court-noué sont recherchées tant au niveau biotechnologique que génétique ou biologique.

Le projet VACCIVINE vise à évaluer la prémunition par des souches de GFLV hypoagressives comme stratégie de biocontrôle de ce dépérissement viral. Basé sur un réseau d’expérimentations de prémunition au vignoble dans lesquelles des données agronomiques, sérologiques et moléculaires sont collectées, le projet VACCIVINE a pour objectifs

  • d’apporter des éléments de compréhension sur les différents niveaux de protection observés dans les vignes prémunies,
  • d’en étudier le mécanisme,
  • d’identifier de nouvelles souches de GFLV prémunisantes
  • et d’établir la preuve du concept afin de les expérimenter en serre puis au vignoble à l’issue du projet.

Partenaires

Porté par Olivier Lemaire de l'INRA UMR Santé de la vigne et qualité du Vin de Colmar (SVQV), ce programme rassemble également le CIVC, l'IFV, les Chambres d'Agriculture du Vaucluse, de l'Yonne et du Grand Est ainsi que l'Institut de biologie moléculaire des plantes IBMP de Strasbourg. 

Actions 

  • Action 1 : Analyses sérologiques et moléculaires
  • Action 2 : Suivi agronomique des vignes
  • Action 3 : Identification des pieds de vignes montrant des phénotypes contrastés
  • Action 4 : Etude de génétique des populations virales par NGS
  • Action 5 : étude du mécanisme de protection
  • Action 6 : Evaluation en serre du niveau de protection des vignes prémunies

Calendrier

Le projet débutera en janvier 2018 pour se terminer en décembre 2020.

Actualités du projet

  • 16 juin 2017

    Le projet Vaccivine est lauréat de l'appel à projet 2017 du Plan National Dépérissement.

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Contacter le porteur du projet