Naissance d'une marque de certification collective pour la pépinière française

Naissance d'une marque de certification collective pour la pépinière française
7 novembre 2018

Naissance d'une marque de certification collective pour la pépinière française

Thématiques

Même si l’ensemble des pays européens producteurs de plants de vigne est soumis à la même directive européenne en matière de qualité sanitaire, la France fait partie des pays ayant fait des efforts supplémentaires. C’est pour valoriser ces efforts que les pépiniéristes français réunis au sein de la Fédération Française de la Pépinière Viticole (FFPV) ont décidé en juin 2017 de créer une marque garantissant l’origine 100 % française des plants.

Co-construite en 2017 par les pépiniéristes accompagnés par l'IFV, la marque a été présentée lors du congrès de la FFPV le 24 et le 25 octobre derniers. Les premiers plants de vigne sont attendus pour la campagne 2019/2020.

Salle comble congrès BeaunePrésentation des objectifs de la marque

Le cahier des charges repose sur trois piliers

  • 1. une sélection française, gage de transparence et de 40 ans d’expérience en matière de sélection clonale, 
  • 2. des greffons et des porte-greffes issus de vignes-mères cultivées en France, et 
  • 3. des plants greffés et cultivés en France garants de la traçabilité du matériel.

A ce socle, s’ajoutent des obligations de formation continue et de prospection contre la flavescence dorée et les maladies du bois. Les pépiniéristes qui souhaiteront adhérer s’engageront à mettre à jour régulièrement leurs connaissances, au sujet des viroses, des maladies de quarantaine et des maladies émergentes... L’adhésion devrait donc pousser vers une professionnalisation accrue et le développement d’un état d’esprit pro-actif. Pour les viticulteurs, cette marque garantie la qualité de la sélection du matériel végétal, une prospection sanitaire accrue, une traçabilité assurée de l'ensemble des étapes de la multiplication jusqu'à la vente. Un contrôle annuel, par un organisme de contrôle indépendant, est effectué chaque année chez les pépiniéristes adhérents.

Le cahier des charges de la marque collective sera évolutif. Il est en effet appelé à intégrer de nouvelles pratiques, en fonction des résultats des programmes de recherche, afin d’améliorer les taux de reprise et donc la compétitivité des entreprises. Les pépiniéristes assurent le pilotage de la marque au travers d'une association, quant à la gouvernance, elle est partagée avec les viticulteurs et les sélectionneurs.
 

Rédaction : IA, HM

Photos : FFPV

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...