Neuf projets de recherche lancés

Neuf projets de recherche lancés
16 juin 2017

Neuf projets de recherche lancés

Thématiques

Une nouvelle étape pour le Plan National Dépérissement du Vignoble : 9 programmes de recherche sont lancés. Ils couvrent des domaines d’investigation variés avec des approches transversales et multifactorielles. Plus de 3 millions d’euros d’aide vont être octroyés aux neuf lauréats sur la durée des programmes. Les équipes scientifiques leaders de chaque projet sont réparties dans différents pôles scientifiques et régions viticoles.

 

Cette première série de neuf projets couvre en grande partie les axes du plan Recherche-Innovation-Développement : la prévention et la maîtrise des risques biologiques sont bien sûr centrales mais, les projets retenus, interdisciplinaires, s’investissent aussi sur la compréhension de la relation entre rendement et longévité, la fabrication du plant de vigne et les leviers socio-économiques. L’approche scientifique est renouvelée : conduite par de nouvelles équipes, elle sera à la fois multifactorielle et transdisciplinaire, incluant même les sciences sociales et économiques. De nouveaux moyens pour de véritables solutions au service des vignerons.

Au total, cette première sélection privilégie une approche scientifique systémique, ambitieuse et élargie par rapport aux usages habituels en vue de proposer des solutions rapidement utilisables dans les vignobles. Le prochain appel à candidature sera lancé début 2018. Il permettra  de compléter et d’orienter les travaux sur les sujets qui n’ont pas été traités à ce premier appel à projets et notamment la problématique de la qualité des sols. De même, le volet économique sera approfondi.

 

Retrouvez les 9 lauréats ici

 

« Emprunter des chemins inédits c’est se donner les moyens de trouver de nouvelles solutions. Tout l’esprit du Plan National Dépérissement du Vignoble est là. C’est une nouvelle façon de travailler au service d’une ambition majeure : assurer la pérennité de la vigne. Le vigneron est à la fois acteur du changement au quotidien et bénéficiaire des travaux de recherche que nous engageons. Une deuxième phase de recherche sera engagée dès début 2018 avec un nouvel appel à projet » déclare Jean-Marie Barillère, Président du CNIV

 

Photo © Inra – L. de Resseguier

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...