La résonance magnétique au service de la vigne

La résonance magnétique au service de la vigne
6 juin 2019

La résonance magnétique au service de la vigne

Thématiques

Le projet Atomivine, lauréat de l'appel à projet 2019, se propose de regarder les marqueurs du dépérissement à l'échelle de l'atome. Le programme de recherche va se plonger dans l'infiniment petit et permettra à terme de mettre au point une nouvelle méthode d'analyse, non invasive pour mesurer le niveau de dépérissement d'un échantillon de bois de vigne. Pour y parvenir, deux technologies de précision seront utilisées en complément : 

  • la Résonance Magnétique Nucléaire qui permet d'identifier les atomes après les avoir placé dans un champ magnétique très puissant
  • la cristallographie, qui par rayon X permet d'obtenir les structures cristallines des molécules. 

Ce projet complète les techniques d'imagerie développées dans le projet Vitimage et de détection génétique du programme Tolédé. Il complète également les données acquises au Synchotron Soleil par le projet Physiopath.

 

Commentaires

Il y a actuellement 0 commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Vous pourriez être intéressé par ...